Éloignements des étrangers, la situation est explosive !

14 novembre 2017


Les dernières instructions instaurées par le Ministre de l’intérieur pour répondre aux tragiques évènements de Marseille et aux récents engagements sur le sujet du Président de la République, ont plongé une fois de plus les policiers dans une situation insurmontable.

 

Des procédures à n’en plus finir…

La gestion des étrangers au travers des procédures à engager monopolise une grande partie des enquêteurs qui n’arrivent plus à suivre les enquêtes « courantes ».

 

Des escortes qui engendrent des situations ubuesques...

Particulièrement vers les C.R.A., par manque de places, les policiers sont obligés de traverser la France entière, avec des véhicules trop souvent inadaptés, pour placer en rétention un étranger en situation irrégulière (E.S.I) .

 

Derniers exemples en date :

LONGWY      => CRA de RENNES soit  plus de 1300 kms aller/retour 

GRENOBLE  => CRA de BORDEAUX soit plus de 1300kms aller/retour

 

Des C.R.A en situation de danger extrême pour les policiers…

Avec ces mesures administratives en nette croissance, déjà en capacité maximale, les Centres de rétention sont le lieu d’hostilité, et d’actes de violence envers les policiers. *En moyenne ce sont 7 policiers pour 45 Rétentions….

 

Combien de temps encore les policiers devront subir des décisions qui n’ont fait l’objet d’aucune anticipation ?

 

UNITÉ SGP POLICE – FO saisi Monsieur MORVAN directeur général de la police nationale et demande que des solutions soient trouvées en urgence.
 

SpecialitésPolice aux frontieres