5 policiers de la BAC de Stains (93) en garde à vue

23 mars 2015

Cinq agents de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Stains, en Seine-Saint Denis, dont deux gradés, ont été mis en garde à vue ce lundi par la police des polices, l'IGPN, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte le 22 mai 2014.

 

L'information a été ouverte pour vol aggravé, associations de malfaiteurs, faux en écriture, et modification de scène de crime. Les quatre policiers pourraient rester en garde à vue quatre jours.  

 

Alertée depuis plusieurs mois  L'IGPN enquête sur la BAC de Stains, qui compte plus d'une dizaine de membres, depuis plusieurs semaines, selon l'AFP.

 

Les faits dureraient depuis plusieurs mois, et auraient alerté la direction.  "Il s'agissait d'un racket organisé suivi de menaces, voire de violences physiques s'il n'était pas respecté", explique Mélanie Bertrand, du service justice de BFMTV.  Un "certain nombre d'abus graves ont été mis au jour" visant "quelques éléments" des BAC de Seine-Saint-Denis, expliquent les sources de l'agence de presse.

 

Retrouvez l'interview de Nicolas Comte sur BFM

 

PublicationActualités