90% des policiers du commissariat de Firminy en arrêt maladie

06 février 2017

Une directive européenne a modifié le cycle de travail des policiers. Dans la Loire, l'administration l’a mise en place dans les commissariat de Saint-Etienne et du Gier en janvier dernier.

 

Mais les agents du commissariat de Firminy sont pour l’instant exclus de cette réorganisation qui permet notamment de travailler un week-end sur deux au lieu de 5 week-end sur 6.

 

Le syndicat UNITÉ SGP POLICE 42 dénonce les conditions de travail actuelles.

 

Ce lundi, sur 14 titulaires devant être au travail en début de journée, un seul est présent. Des renforts ont donc été demandés à Saint-Etienne.

 

Le commissariat de Firminy compte 22 titulaires et 8 adjoints de sécurité, et selon les estimations 90% seraient en arrêt maladie.

 

«Nous allons saisir le CHSCT de la police dans la Loire suite à cette recrudescence des arrêts de travail, qui ne sont que la suite logique du malaise qui touche les policiers» déplore Fabrice Galatioto, secrétaire départemental du syndicat UNITÉ SGP POLICE.

RégionsÉchos de la région SUD-EST