Actu-Police Midi-Pyrénées n° 40

19 février 2015

Ne comptez pas sur nous pour nous dérober face aux résultats des élections professionnelles de décembre. Cela n’est pas dans nos habitudes, et bien au contraire, plus que jamais nous jouons la transparence et notre détermination n’en est que plus renforcée.

 

LE CONSTAT : L’enjeu « politique » de ces élections professionnelles a fonctionné à plein. A l’unanimité des observateurs, pour la première fois, des élections professionnelles ont été impactées par un rejet politique du gouvernement en place. UNITÉ SGP POLICE a payé le prix. Nationalement, puis avec toutes déclinaisons régionales et locales.

 

Nous n’avions pourtant jamais été autant dans la contestation et dans l’action offensive pour contrer les atteintes portées à la corporation par l’Administration. Réforme pénale, stigmatisation, entraves, UNANIMEMENT les organisations syndicales rejetaient toutes les dispositions qui mettaient à mal nos collègues, pénalisant leurs conditions de travail et nuisant à l’efficacité de nos missions.

 

Hélas, la concurrence habile, avec force communication outrancière, caricatures, bandes-dessinées et méthode Coué grossièrement orchestrée, réussissait à influencer à notre encontre des collègues vulnérables, épuisés mais exaspérés et en colère.

 

Mais que diable nous associent-ils au gouvernement ?

 

Les militants, délégués et responsables de l’organisation syndicale UNITÉ SGP POLICE n’ont qu’une mission, qu’un objectif : défendre le métier, représenter les fonctionnaires de police et mettre en oeuvre un cahier revendicatif cohérent, objectif et ambitieux.

 

Notre combat est le vôtre, nos victoires ont été portées pour vous tous : bonification 1/5ème, ISSP, accords de 2001, catégorie B, autant de thèmes au cours des dernières décennies à mettre à l’actif de notre syndicalisme, celui du progrès.

 

Depuis plus de 60 ans, toutes les grandes victoires syndicales ont été réalisées et obtenues par notre organisation, JAMAIS nous n’avons dérogé à nos valeurs et nos convictions.

 

Quels que soient les gouvernements !

RégionsÉchos de la région MIDI-PYRÉNÉES