Béziers (34) : le chantier de rénovation du commissariat est enfin lancé

04 juillet 2014

Lu le 19 juin dans le MIdi-libre - Les entreprises ont commencé à travailler sur le chantier du commissariat de Béziers. Les premiers coups de pioches ont été donnés lundi matin.

 

"Sept années de combat pour arriver enfin aux premiers travaux. C'est le temps qu'il nous aura fallu pour que, finalement, on mette fin à la vétusté de notre commissariat", explique Stéphane Navarro, du syndicat SGP Police. "Nous ne pouvons que nous réjouir de voir ça, même si pour l'heure nous n'avons qu'une simple réhabilitation et pas d'extension. Pour ce qui est du problème thermique, il n'est qu'en partie réglé, mais nous verrons par la suite comment avancer sur ce dossier". Depuis lundi matin, les entreprises sont à l'œuvre pour transformer les garages en bureau et ainsi recevoir l'accueil du commissariat. Une fois que le public sera reçu dans cette partie du bâtiment, les travaux vont débuter dans l'accueil actuel de l'hôtel de police afin de le réhabiliter et de le rendre au plus vite à sa fonction originelle.

 

Le prix du "Poulet rôti"

Aussitôt après ce seront les locaux des officiers de police judiciaire, les pièces des gardés à vue et la cantine du personnel qui seront rénovés. Pour tout cela, les entrepreneurs qui travaillent depuis hier matin ont une enveloppe de 500 000 € environ à leur disposition. "Notre prochain combat, poursuit Stéphane Navarro sera de climatiser l'ensemble des locaux pour ne pas recevoir une nouvelle fois le sept d'or du poulet rôti à Béziers." Dans l'avenir, les policiers comptent sur le soutien des collectivités locales et des élus. Ils entendent faire en sorte que l'ensemble des promesses faites durant la campagne en matière de sécurité soit transformé. "J'ai les courriers de tous les candidats. Tous se sont engagés à leurs niveaux afin de nous aider. Ils vont devoir tenir leurs promesses", explique Stéphane Navarro. Les policiers ont besoin de la Ville, mais aussi de l'Agglo. Ils n'oublient pas ni le Département, ni la Région. Et les parlementaires sont là pour appuyer leur dossier auprès des ministères.

 

Quid de l'extension ?

"Ce lundi, nous étions en réunion de CHSCT à Montpellier. Les responsables se sont défilés quant à l'extension du commissariat. Pourtant il y a une somme allouée pour l'étude de réalisation. Nous ne pouvons pas nous contenter de la réponse du ministre qui suspend ce projet." Et Stéphane Navarro de conclure : "60 000 € ont été inscrits à l'étude pour inscription de la programmation triennale de 2015. C'est une promesse du préfet du Sgap qui a même arrêté l'acquisition de la Caisse d'Épargne. Il faut respecter cet engagement pris." A suivre !

RégionsÉchos de la région SUD-OUEST