Bloquer le système...

10 décembre 2019

"Les gentils petits fonctionnaires bien disciplinés, c'est fini ce temps-là" : UNITÉ SGP POLICE promet de "bloquer le système"

 

Yves Lefebvre, secrétaire général

d'UNITÉ SGP POLICE, explique pourquoi son syndicat, avec d'autres, prévoit de durcir son action contre la réforme des retraites

 

Si les policiers n'obtiennent pas davantage de garanties pour protéger leur régime spécial de retraites, "on va aller plus fort, on va bloquer le système avec des actes particulièrement significatifs, bloquer les accès aux commissariats", a prévenu Yves Lefebvre, secrétaire général d'UNITÉ SGP POLICE, mardi 10 décembre sur franceinfo.

 

Après la forte mobilisation du 5 décembre, les syndicats opposés à la réforme des retraites remettent la pression sur le gouvernement, avant qu'il ne dévoile mercredi le détail de son projet. Les syndicats de policiers Alliance et Unsa-Police, rejoints par UNITÉ SGP POLICE, comptent durcir leurs actions à partir de mercredi si le gouvernement n'apporte pas de garanties pour la défense de leur régime spécifique de retraite.

 

franceinfo : Le syndicat UNITÉ SGP POLICEsera dans les cortèges mardi ?

 

Yves Lefebvre : Non, on sera là pour les encadrer, notamment les CRS et les compagnies d'intervention, mais on ne sera pas dans le cortège. J'ai été très clair depuis le départ. Je soutiens bien évidemment ce mouvement, mais attention aux mélanges dans les cortèges. Il y a des confédérations et des syndicats qui n'ont de cesse de dénoncer de pseudo-violences policières. Je parle notamment de la CGT, de certains segments de la CGT. Rappelez-vous les propos de Philippe Martinez le 1er mai 2019, quand il prétendait avoir été gazé par mes collègues CRS, alors même qu'il était aux abords d'un groupe de black blocs qu'il fallait disperser parce qu'ils avaient commencé, malheureusement, à commettre des exactions.

 

Retrouvez l'intégralité de cet article en pièce jointe.

PublicationLu pour vous