Boycott de l'invitation du président de la république

12 avril 2016

«Le Gouvernement ayant préféré la situation de blocage à la négociation, UNITÉ SGP POLICE-FO ne pourra répondre favorablement à l’invitation du Président de la République» affirme Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

Le mardi 12 avril 2016 à 10 heures, les organisations syndicales de la Police Nationale sont invitées par le Président de la République pour la validation d’un protocole d’accord signé ce jour au Ministère de l’Intérieur.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO a décidé de ne pas se rendre à cette invitation car les conditions pour la signature de ce protocole ne sont pas réunies.

 

Depuis janvier, date de la première réunion, aucune proposition nouvelle n’a été faite et les négociations sont restées au point mort ; UNITÉ SGP POLICE-FO a pourtant fait des propositions cohérentes et justifiées.

 

Une grille indiciaire manquant d’ambition, une Indemnité de Sujétion Spéciale Police (ISSP) revalorisée de 0,5% pendant 4 ans et une prime OPJ en deçà des engagements annoncées sont des points de blocage qu’il aurait été possible de faire évoluer.

 

Plus de 8 000 policiers l’ont dénoncé dans la rue le 7 avril dernier.

 

Le Gouvernement semblant ne pas l’entendre et rester sourd à la colère des policiers, UNITÉ SGP POLICE-FO a décidé de ne pas répondre à cette invitation.

 

Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général UNITÉ SGP POLICE-FO, tiendra un point presse le 12 avril à 9h30, angle place Beauvau/rue du Faubourg Saint-Honoré.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE-FO, le Gouvernement a tort de croire, à quelques semaines d’évènements importants comme l’Euro 2016, que la grogne des policiers s’arrêtera à la signature de ce protocole.

PublicationCommuniqués de presse