B.R.I. : un rattrapage s’impose...

19 novembre 2014

Le 18 novembre 2014, une délégation d’UNITÉ SGP POLICE FO, composée de Denis ROUSSEL, référent B.R.I., Leslie RIVAL, responsable Investigation-Renseignement, et Jérôme MOISANT, Secrétaire National, a été reçue par Madame BALLESTRAZZI, Directeur Central de la Police Judiciaire, entourée de M. VEAUX, D.C.P.J. adjoint, et M. DOIDY, Chef de la B.R.I. Nationale.

 

  • Les moyens matériels : Des efforts restent à faire sur les moyens de protection et d’armement individuel. Si le paquetage individuel pour les nouveaux affectés est satisfaisant, une harmonisation avec les plus anciens est nécessaire. Les moyens d’intervention doivent faire l’objet d’un effort supérieur. L’armement collectif doit être rehaussé et mieux adapté, particulièrement au milieu fermé. La dotation de LIBERVIT doit prendre ne compte les opérations à objectifs multiples. L’état du parc automobile est très préoccupant. Le manque de véhicules grève l’efficience des groupes. Trop de véhicules sont inadaptés, les modèles pas assez atypiques (Exit les Ford Focus…). L’augmentation du recours à des véhicules du marché de l’occasion nous parait la mieux adaptée.

 

  • Les effectifs : Si l’idéal de 8 fonctionnaires par groupe parait inaccessible, chacun s’accorde à penser que tous les groupes doivent être maintenus ou portés à 7. C’est donc 30 personnels qui manquent. Nous voulons y parvenir.

 

  • Les personnels : Les collègues de B.R.I. doivent pouvoir compter toutes leurs heures effectuées, majorations comprises. Au regard des heures accumulées, l’ensemble des leurs astreintes doivent être indemnisées.

Leur déroulement de carrière doit correspondre à leur engagement. Des postes de majors exceptionnels et RULP doivent y être ouvert pour créer de l’aspiration. Une indemnité doit être créée et attribuée aux collègues de B.R.I., regard de leur disponibilité, abnégation, technicité et de la dangerosité de leurs missions. Leur spécialité doit, par ailleurs, pouvoir faire l’objet d’une certification.

 

À l’instar des policiers des forces d’intervention de la police nationale, qui devraient tous en bénéficier, UNITÉ SGP POLICE FO revendique la création d’une indemnité pour les policiers exercant EN B.R.I. 

SpecialitésInvestigations - Renseignements