C’est en scandale, une ignominie, d’avoir entendu certains gilets-jaunes scander «Suicidez-vous»