Cabaret vert : Conditions de travail inacceptables

23 août 2018

À l’occasion de cette manifestation , des instructions ont été données afin de mettre en place un poste de Police provisoire dans un bâtiment de type Algéco situé à proximité immédiate des scènes de spectacle.

 

Cette situation oblige les collègues à recevoir le public dans un ambiance bruyante au-delà des limites de l’acceptable.

 

La seule solution proposée : Fournir des bouchons d’oreilles.

 

Et pourquoi pas organiser en urgence une formation à la langue des signes.

 

Face à ce manque de considération, UNITÉ SGP POLICE saisit le médecin de prévention et l’Inspecteur Santé - Sécurité au Travail.

RégionsÉchos de la région EST