Calais (62) : une aile du commissariat fermée après la découverte d'amiante

07 avril 2014

Depuis le 27 mars, des fonctionnaires de police du commissariat de Calais ont dà» déserter leurs bureaux après la découverte d'amiante dans cette aile du bâtiment. Pour la préfecture du Pas-de-Calais, tout est sous contrôle et la procédure a été respectée de A à  Z. Le syndicat UNITÉ SGP Police FO se montre beaucoup plus alarmiste... Selon Gilles Debove en effet, une « petite dizaine » de policiers ont déjà  rempli leur fiche individuelle d'exposition à  l'amiante : "Cette fiche leur servira si, dans trente ans, ils déclaraient un cancer de la plèvre ou du poumon : ils auront alors tout loisir de se retourner contre leur administration."Découvrez à  la suite l'article de la Voix du Nord et le reportage de France 3 Cote d'opale du 7 avril 2014.

RégionsÉchos de la région NORD