A Calais, le ras-le-bol monte chez les CRS

02 juin 2015

Trente-trois CRS sont intervenus aux abords de la jungle dans la nuit de dimanche à lundi, aux côtés d’une trentaine de gendarmes mobiles. Ils devaient terminer leur mission à 1 h du matin mais n’ont été relevés qu’à 2 h 50. Les événements l’imposaient.

 

Le CRS dénoncent les rythmes et conditions de travail, Grégory Joron, délégué national au secteur CRS revient sur la vidéo montrant des CRS évacuer des migrants.

 

"Ce sont des montages bien fait, on ne voit ni le début, ni la fin, on tente de stigmatiser les effectifs sur place sans prendre en compte les conditions réelles de l'intervention, ce jour il y avait 33 CRS pour évacuer plus de 800 migrants".

 

Retrouvez son intervention au micro de Radio 6 (source)

 

 

CRSActualités nationale