CAPI Paris : Déclaration préalable

22 novembre 2013

Les policiers sont en colère ! Leurs conditions de travail se sont dégradées et aujourd'hui, la coupe est pleine ! Le 22 octobre 2013, le rassemblement devant BERCY de plusieurs milliers de Policiers n'était que l'aube du mécontentement de notre profession. Soyez-en sà»rs, Mesdames, Messieurs, UNITÉ SGP POLICE/FO fera entendre la rue. Depuis de longs mois, les reports de repos ont engendré l'écoeurement et la démotivation dans nos rangs. L'administration en a usé, abusé. Et ne parlons pas de la restitution indécente dite « du temps pour temps » ! Dénoncé à  maintes reprises par UNITÉ SGP POLICE/FO, le report de repos fait, aujourd'hui, l'objet de nombreux recours. Les Policiers réclament leur dà» ! Il est grand temps que l'administration applique les textes en vigueur et UNITE SGP POLICE/FO les fera respecter ! L'ordre du jour de cette CAPI nous amène à  traiter les avancements 2014 de Brigadier Chef et Major. Nous ne pouvons que constater, hélas, les effets dévastateurs de la RGPP appelée de nos jours MAP. Il y a maintenant quatre ans, la déflation de notre corps commençait et celle-ci, mécaniquement, allait entraîner une diminution drastique du volume des divers avancements ! UNITÉ SGP POLICE/FO l'avait dénoncé à  l'époque ; la situation actuelle confirme cet état de fait ! C'était une évidence et certains en ont fait fi ! Découvrez la suite de la déclaration préalable.

RégionsÉchos de la région PARIS