Cauchemar dans la cuisine de la CRS 55

05 janvier 2016

Les images étant bien souvent plus marquantes que les mots, voici en illustration le repas de fêtes du nouvel an proposé par le gérant de la CRS 16 au personnel en déplacement dans sa compagnie.

 

Alors que la qualité des repas depuis le début du déplacement laissait déjà à désirer, le personnel de la CRS 55 attendait légitimement un effort pour le repas du Nouvel AN.

 

En guise d'effort, le gérant de la CRS 16 a démontré le mépris qu'il a pour ses camarades loin de leurs familles en proposant cette espèce de bouillie inesthétique et immangeable.

 

Loin de l'hospitalité légendaire des nordistes, notre gérant, n'a pas plus de soleil dans le coeur que dans l'assiette.

 

Les collègues de la CRS 55 ont apprécié ... Ouf ...... Nous avons échappés à la fricandelle givrée et welsh au nutella pour le dessert.

 

Nous rappellerons simplement à ce «COLLEGUE» que nous sommes conscients des difficultés liées au suremploi sur le secteur Calaisien et l'invitons s'il est surmené à retourner se «reposer» en section de marche au milieu de la Jungle ... peut être appréciera-t-il à son tour le moment convivial du repas ...

 

Les fêtes de fin d'années ont toujours été chez les CRS un moment particulier surtout lorsque l'on est loin de sa famille ...

 

Loin de réclamer des menus gastronomiques, le personnel de la CRS est en droit d'attendre une marque de respect de la part de son hôte.

 

Gérer un mess tient plus du sacerdoce que de l'envie de se planquer ... à bon entendeur !

CRSZone CRS NORD