Chez UNITÉ SGP POLICE : Une liberté de parole avérée

06 février 2018

Depuis des mois, les personnels du département de la Moselle exercent leurs missions dans des situations de souffrance au travail importante sans aucune réaction de leur hiérarchie.

 

Soucieux de leur bien-être et de meilleures conditions travail, UNITÉ SGP POLICE ne pouvait laisser faire et a obtenu la tenue d’un CHSCT extraordinaire.

 

Aujourd’hui, suite aux propos attribués par la presse au D.D.S.P. de Moselle, UNITÉ SGP POLICE saisit à nouveau le D.G.P.N. sur les conséquences du déplacement de l’un des responsables du service qui semble apparaître comme une promotion.

 

Contrairement aux autres organisations, UNITÉ SGP POLICE ne partage pas la parole aves les officiers et commissaires dans sa confédération et peut donc jouir d’une totale liberté de parole et d’actions.

 

UNITÉ SGP POLICE, le syndicat pour les Gradés, Gardiens et Adjoints de Sécurité !

RégionsÉchos de la région EST