CHSCT 44 : Les vraies raisons du boycott d'Alliance !

29 juin 2018

Le 26 juin dernier devait se tenir un Comité d'Hygiène, de Sécurité et des conditions de travail pour la Police Nationale sur la Loire Atlantique.

À l’ordre du jour de ce CHSCT : Principalement la reconnaissance du Statut de travailleur de nuit pour une mise en place du suivi sur le 44 au mois de septembre.

Alliance PN affilié au – SNAPATSI – Synergie Officiers et le Syndicat Indépendant des Commissaires décidait de boycotter ce CHSCT qui n'a donc pas pu se tenir.

 

Pourquoi le statut de travailleur de nuit pose un problème à Alliance ?

 

UNITÉ SGP POLICE est à l'initiative de ce dossier, comme pour celui de la vacation forte.

 

Pour cette raison, Alliance a décidé de bloquer notre combat pour la reconnaissance d'un Statut pour les nuiteux dans la Police, comme ils s'étaient déjà opposés à la vacation forte estampillée UNITÉ SGP POLICE.

 

ALLIANCE va-t-il dans l’intérêt des policiers ?

Ceux du CEA ?

 

-Sur Nantes comme ailleurs, UNITÉ SGP POLICE s’est battu pour la mise en place de ce cycle de travail qui a fortement amélioré la vie de nombreux collègues ; Aujourd'hui Alliance tente de démolir une nouvelle fois, la vacation forte en proposant partout le 4/2 compressé, cycle de la Direction centrale...auraient-ils reçu des consignes ?

-Boycotter le seul organe de dialogue social visant à l'amélioration de vos conditions de travail est indigne de délégués se disant représentants du personnel surtout au motif déguisé du manque d'effectifs, conséquence de leur signature d’un protocole en 2008 ayant entraîné la suppression de 10 000 Policiers !

 

UNITÉ SGP POLICE, est le seul syndicat aujourd'hui à défendre uniquement les Gardiens, Gradés et ADS.

 

Nous continuerons à soutenir le Statut de travailleur de nuit et la vacation forte, de jour comme de nuit, n'en déplaise à Alliance, leurs officiers et commissaires !!!

RégionsÉchos de la région OUEST