Cocktail Molotov jeté sur les voitures d’un policier et de sa famille

12 février 2018

Cocktail Molotov jeté sur les voitures d’un policier et de sa famille : des syndicats de police interpellent l’Etat

 

La voiture d'un policier et celle de sa famille ont été prises pour cibles dans la nuit du 3 au 4 février 2018 à Flers.

 

Des syndicats de police de l'Orne demandent à l'Etat d'agir.

 

Une vengeance, des représailles envers un fonctionnaire de police ? Quelques jours après la tentative d’incendie criminelle qui a visé une famille demeurant à Flers dans la nuit du samedi 3 au 4 février 2018, c’est l’une des questions posées. Des bouteilles en plastique remplies d’essence ont été projetées du trottoir sur les deux véhicules garées dans la propriété de la famille d’un policier. C’est le sang-froid du père de famille qui a évité un drame.

 

Jets de cocktail molotov à Flers, le sang-froid d’un père de famille évite un drame

 

Pour l’UNITÉ SGP POLICE F.O. de l’Orne, il s’agit : d’un acte particulièrement grave qui vise à la fois un fonctionnaire de police et sa famille, et indirectement l’État

 

Le syndicat demande à l’Etat d’agir :  Il est urgent que l’État s’interroge sur la diminution préoccupante des effectifs de police sur le département de l’Orne. Notre Organisation ne cesse d’interpeller les élus et le Ministère de l’Intérieur sur le sujet.

 

Violence impardonnable

 

L’UNITÉ SGP POLICE FO de l’Orne a également tenu à apporter son soutien  » à notre collègue ainsi qu’à sa famille touchés par cet acte de violence impardonnable ». Le syndicat évoque un « malaise dans l’Orne » et pointe du doigt un manque d’effectif et des « brigades de roulement toujours en souffrance qui continuent de ne faire l’objet d’aucune attention particulière de la part de la hiérarchie. »...

RégionsÉchos de la région OUEST