CRS 9 : emploi des unités, le directeur central saisi

25 octobre 2014

Le 17 octobre 2014, Jean-Noël Thomas, secrétaire zonal CRS Ouest et Davy Hall, délégué adjoint CRS 9, interpellaient le directeur central, en visite au sein de la compagnie rennaise, notamment sur les anomalies de l’emploi des unités.

 

  • Pourquoi les compagnies sont-elles suremployées par rapport aux escadrons mobiles ?
  • Pourquoi une CRS est-elle si aisément déneutralisée, quand un EGM est quasiment intouchable ?
  • Comment ne pas comprendre la saturation des collègues ?

 

Autant de questions que le DC nous a dit comprendre, ajoutant malheureusement qu’actuellement, le rapport de force est en faveur des gendarmes... Un cahier de doléances à en outre été remis au DC, dont la conclusion ne laisse place à aucune ambigüité : « … Nous avons vu nos conditions de travail se détériorer au fur et à mesure des années. Nous constatons que ce que nous vivons à la CRS 9 est également vécu dans d’autres compagnies et que cela serait même pire ailleurs. Ce n’est pas tolérable. Aujourd’hui, les CRS sont fortement sollicités face aux différents événements (bonnet rouges, agriculteurs, terrorisme, délinquance générale...) et continuent d’agir professionnellement malgré ce suremploi. Mais le ras-le-bol ne cesse d’augmenter... »

 

UNITE SGP POLICE - FO s’interroge : une gestion plus humaine des effectifs ne permettrait-elle pas d’atténuer les tensions ?

CRSZone CRS OUEST