CTM du 5 septembre 2019 : experimentation des cycles

06 septembre 2019

Au bout d’un cycle de concertation, et sur la base d’une meilleure conciliation vie professionnelle/vie privée, si les objectifs de l’expérimentation sont clairement identifiés avec notamment un taux de présence réglementaire, certaines directions n’hésitent pas à augmenter ce taux pour améliorer l’opérationnalité.
 
Un taux de présence généralisé à 60%.
 
Lors du CTM, UNITÉ SGP POLICE obtient qu’à l’instar de la DCSP, pour la DCPAF, les unités éligibles à l’expérimentation conservent un taux de présence 60%.
 
Et la Préfecture de Police ?
 
Alors que 5 des 7 sites éligibles à l’expérimentation à la PP conservent le taux de présence de 60%, les sites de Saint-Maur-Des-Fossés et de Maison Alfort se voyaient inéquitablement limités à un taux de 70%.
 
Face à la réticence de la Préfecture de Police d’ajuster ce taux, impliquant un ajustement des effectifs au sein des unités concernées.
 
Face à l’incohérence du discours relatif à la vie sociale et familiale de policier en parfaite opposition avec ce taux de présence…
 
UNITÉ SGP POLICE obtient qu’une nouvelle consultation soit faite auprès des agents des deux sites, en indiquant clairement les dispositions locales de cette expérimentation et notamment ce taux limité à 70 % de présence.
 
C’est aux collègues de décider, un point c’est tout !
PublicationActualités