Danger au CSP de Wattignies

19 septembre 2018

Après une invasion de puces qui a provoqué  l’évacuation des agents,  c’est un diagnostic d’amiante qui oblige la DDSP à maintenir la fermeture le commissariat.

 

Si UNITÉ SGP POLICE pourrait se féliciter de cette décision immédiate, rien n’est pour autant réglé.

 

Quand est-il de la santé de l’ensemble des agents ayant exercé et exerçant au sein de cette CSP soumis à l’amiante.

 

Face au flou et au manque d’information sur cette problématique grave,

 

UNITÉ SGP POLICE saisit Monsieur le Préfet ainsi que Monsieur le directeur départemental et exige la mise en place immédiate :

 

D’une réunion  d’information avec l’ensemble du personnel concerné en présence de :

 

  • L’inspecteur santé sécurité au travail
  • Le médecin de prévention

 

D’un CHSCT extraordinaire afin de faire toute la lumière sur ce dossier

 

Et en application de la circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de prévention du risque d’exposition à l’amiante, la mise en place immédiate, pour l’ensemble ayant exercé au sein de la CSP WATTIGNIES : de visite auprès du médecin de prévention la fiche individuel des expositions à certains facteurs de risques professionnels.

RégionsÉchos de la région NORD