DDSP 54 : COMPTE-RENDU RÉUNION TÉLÉTRAVAIL

15 mai 2020

Le télétravail désigne une organisation du travail qui consiste pour le télétravailleur à exercer, de façon régulière et volontaire, un travail qui aurait pu être effectué dans les locaux de l’employeur, hors de ces locaux en utilisant les technologies de l'information et de la communication (ordinateurs fixes et portables, Internet, téléphonie mobile, tablette)

 

Maud BOUHALI et Marianne KHOLLER secrétaires départementales UNITE SGP POLICE FO PATS 54 ont été reçues par M PERISSET adjoint chef SGO afin d’échanger sur le projet de télétravail mis en place au sein de la DDSP54.

 

Nous avons posé plusieurs questions afin de savoir comment pouvait se développer le télétravail au sein de la DDSP :

 

USGP POLICE PATS :    Tous les personnels administratifs peuvent-ils faire du télétravail ?

 

M PERISSET :    Non, car le télétravail ne permet pas de traiter des données confidentielles en dehors des locaux, par exemple les personnes travaillant sur Dialogue ne peuvent pas être en télétravail. On ne parle pas de poste mais « d’activités », cela veut dire qu’une personne peut être en télétravail mais n’aura pas toutes ses tâches à effectuer si certaines sont sensibles.

 

USGP PATS :    Une charte sera-t-elle établie pour encadrer le télétravail ?

 

M PERISSET :    Une charte permettra d’encadrer le télétravail. Un arrêté nominatif sera établi par le SGAMI afin de définir les tâches à effectuer, les jours (maximum 3 jours par semaine), le quota horaire (identique à celui effectué au bureau). Le fonctionnaire s’engage pour une durée d’un an avec une période d’essai de 3 mois pendant laquelle les deux parties peuvent se rétracter.

 

USGPPATS :    Actuellement quels sont les moyens de la DDSP54 pour mettre en place le télétravail ?

 

M PERISSET :    Nous n’avons aucun moyen en notre possession actuellement. Le télétravail se fait avec un poste de travail appelé NOEMI.

 

USGP PATS :        Quel est le coût pour l’achat d’un poste NOEMI ?

 

M PERISSET :        Il faut compter 1000€, un budget que nous n’avons pas.

 

USGP PATS :    Pourquoi ne pas demander à ce que le SGAMI finance les postes NOEMI, ou bien demander une enveloppe exceptionnelle comme cela a été le cas pour l’équipement des personnels lors de la crise sanitaire ?

 

M PERISSET :    Le SGAMI possède déjà des postes NOEMI qu’ils utilisent pour leur personnel.

 

USGP PATS :    Nous savons que plusieurs personnels sont intéressés par le télétravail, comment peuvent-ils faire la demande ?

 

M PERISSET :    Tous les personnels peuvent en faire la demande par rapport, le projet n’étant pas mis en place cela permettra de le lancer. En revanche cela ne veut pas dire que leur demande sera acceptée »

 

 

UNITÉ SGP POLICE PATS souhaite que le télétravail se développe au sein de la DDSP54 afin que les personnels intéressés puissent en bénéficier.

 

UNITÉ SGP POLICE PATS a informé M Périsset que les personnes intéressées par le télétravail se manifesteront.

 

N’hésitez pas à nous contacter afin de vous renseigner si vous souhaitez bénéficier du télétravail

P.A.T.S