Demande d'effectifs pour la PAF Hendaye (64)

21 décembre 2015

Suite aux attentats de Paris et l'instauration de l'état d'urgence et afin de garantir la sécurité de la COP21, des contrôles au péage de Biriatou sont organisés 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

 

A ce jour, près de 50.000 personnes ont été contrôlées à Biriatou, et près de 30.000 personnes en zone gendarmerie, a précisé le préfet Pierre-André Durand.

 

Une soixantaine de personnes venant d'Espagne ont fait l'objet de ''non admissions''. C'est-à-dire qu'elles ont été reconduites du côté espagnol de la frontière, car ne présentant pas de document d'identité en règle ou adéquats.

 

A Biriatou, les contrôles sont réalisés par les fonctionnaires de la Police aux frontières (PAF).

 

Le mardi 8 décembre, une délégation d'UNITÉ SGP POLICE-FO s'est rendu sur place et a réclamé l'allégement de la charge de travail ainsi que des effectifs supplémentaites.

 

Retrouvez Patrice Peyrequeou sur le sujet.

RégionsÉchos de la région SUD-OUEST