Des conditions d’hébergements indignes

06 août 2019

Le 21 mai dernier, nous étions saisis par les stagiaires FTSI de conditions indignes de logement, à l’ENSP, dans la résidence R4 (coupure d'eau chaude des douches, malpropreté des sanitaires et des douches, moisissures, lavabos cassés, siphons bouchés, fuites, eau croupissant dans des récipients sous les siphons, danger de surcharge électrique au niveau des prises et donc risque de début d'incendie...)

 

Après avoir saisi le chef du CNTIS afin qu’il se rende sur place pour constater les graves manquements d’hygiène et de sécurité, le chef de centre informait immédiatement Madame PEYRET Chef de la Division des Formations des Techniques et de la Sécurité en Intervention et lui transmettait en pièce jointe de son compte rendu les photos édifiantes des locaux. 

 

Nous intervenions ensuite auprès du Directeur, de la Directrice Adjointe et la Sous Directrice du développement des compétences.

 

Depuis, même si notre intervention a suscité beaucoup d'agacement auprès de la direction de l'ENSP, rien n'a été fait.

 

Les agents techniques et les ouvriers ont même reçu pour instruction de l'ENSP de n’entreprendre aucune réparation dans ce bâtiment...

 

Maintenant, ça suffit, il est temps que cela cesse !

 

Pourquoi une telle différence de traitement entre les officiers et les stagiaires des centres nationaux ? Les premiers dorment et vivent dans des chambres tout confort alors que les autres, stagiaires du CEA, doivent supporter pendant plusieurs mois des conditions de vie infâmes, d’un autre temps.

 

Quelle est cette sorte de Management ?

 

SpecialitésFormation