Des failles de sécurité dans les attentats de Charlie ?