"Des mesures fortes et immédiates"

19 avril 2019

Suicides dans la police nationale : les syndicats appellent à des rassemblements, vendredi 19 avril 2019

 

Les sept syndicats représentatifs de la police nationale demandent "des mesures fortes et immédiates" pour lutter contre les suicides alors que deux policiers se sont donné la mort, jeudi 18 avril 2019, portant le nombre de suicides dans la police nationale à 28 depuis le début de l’année. UNITÉ SGP POLICE-FO, Alliance (CFE-CGC), l’Unsa police, le SCSI-CFDT, Synergie (CFE-CGC), le SCPN (Unsa) et le SICP (CFE-CGC) appellent, dans un communiqué commun, l’ensemble des personnels à se rassembler vendredi 19 avril 2019 pour leur rendre hommage.

 

"Les journées dramatiques s’enchaînent à un rythme insoutenable et jamais connu", alertent les sept syndicats représentatifs de la police nationale dans un communiqué commun, jeudi 18 avril 2019. "Depuis le début de l’année 2019, 28 de nos collègues ont choisi d’en finir avec la vie et ont commis le geste irréparable." L’intersyndicale appelle l'ensemble des policiers, "sans clivage syndical ni de corps", "à se rassembler le vendredi 19 avril 2019, de 11h30 à midi, en silence, devant leurs services respectifs en hommage à nos collègues".

 

Les organisations demandent en outre à être reçues "en urgence" par Christophe Castaner. "Nous en sommes toujours au même point" malgré les propos du ministre de l'Intérieur, vendredi 12 avril 2019 (lire sur AEF info), et les plans successifs de mobilisation contre les suicides, affirment-elles. "Le plan de lutte contre les suicides dans la police doit devenir une cause nationale et être décrété priorité ministérielle."
 

PublicationLu pour vous