Des moyens vont être donnés aux forces de l’ordre

21 juin 2016

«L’évolution des services d’ordre nous oblige à utiliser de nouveaux moyens et nous conduit à organiser les assises du Maintien de l’Ordre», déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

Depuis des semaines, UNITÉ SGP POLICE-FO dénonce les conditions de gestion du Maintien de l’Ordre à PARIS notamment lors des mouvements sociaux liés à la Loi «El Khomri».

 

Les incidents et les violences perpétrés par les casseurs auront engendrés des centaines de blessés parmi les policiers. Des ordres incohérents, des instructions qui n’arrivent pas, des compagnies désarmées, autant de vecteurs qui ont conduit UNITÉ SGP POLICE-FO à dire ça suffit et à demander, en urgence, une réunion avec le Préfet de Police.

 

Devant la pertinence des arguments d’UNITÉ SGP POLICE-FO, le Préfet de Police consent à reconnaitre que la situation ne peut perdurer et que les moyens doivent être donnés aux forces de l’ordre.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO obtient notamment le réarmement en moyens intermédiaires (grenades de désencerclement) des Compagnies d’Intervention parisiennes, l’engagement de deux Sections des Moyens Spécialisés (SMS) des CRS et leurs Engins Lanceurs d’Eau.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO en a profité pour réitérer sa demande d’attribution d’une Prime de Reconnaissance et d’Investissement pour l’ensemble des policiers qui, depuis de longs mois, sont soumis à des risques, à des contraintes et à des obligations particulièrement exigeantes.

 

Devant l’évolution du Maintien de l’Ordre en France et plus particulièrement le déploiement de nombreux casseurs, UNITÉ SGP POLICE-FO organisera à la rentrée, les assises du Maintien de l’Ordre.

PublicationCommuniqués de presse