Des propos inadmissibles

05 mai 2017

«Les propos de Nicolas DUPONT-AIGNANT sont inadmissibles et salissent tous les policiers», déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

UNITÉ SGP POLICE condamne fermement les propos de Nicolas DUPONT-AIGNAN lors de la visite surprise de Marine LE PEN, candidate à l’élection présidentielle, à la cathédrale de REIMS (51) ce vendredi 5 mai.

 

Comment un personnage politique peut-il avoir une telle défiance à l’encontre des policiers et dire que les forces de police laissent faire les manifestants lorsque sa candidate se déplace ?

 

Pour UNITÉ SGP POLICE , il s’agit d’une véritable provocation à l’encontre des policiers qui, en cette période troublée, sont fortement mis à contribution et n’ont nullement besoin d’être assimilé à une quelconque milice au service d’un pouvoir.

 

Alors que plus de 10 000 policiers manifestaient, le 26 avril dernier, dans les rues parisiennes pour demander plus de protection et de reconnaissance, de tels propos ne peuvent que discréditer l’auteur de ceux-ci.

 

UNITÉ SGP POLICE  réaffirme son total soutien aux 100 000 gradés, gardiens et adjoints de sécurité qui, malgré le risque qu’ils encourent, l’augmentation des violences dont ils sont l’objet et la tension liée aux multiplicités des missions en cette période particulière, continuent d’exercer leur métier avec abnégation, courage et professionnalisme.

PublicationCommuniqués de presse