En plein malaise des policiers, l'émission de TF1 passe mal

29 juillet 2019

Le syndicat UNITÉ SGP POLICE est fou de rage alors qu'une émission baptisée "Les Touristes" et tournée à l'école de Périgueux sera diffusée le 9 août sur TF1.

 

En plein malaise des policiers, ce "divertissement" a beaucoup de mal à passer.

 

"Nous allons beaucoup rire", affirme le fil Twitter de l'émission "Les Touristes" que diffusera TF1 le 9 août prochain.

 

Le principe : Jarry, Baptiste Giabiconi, Cartman, Camille Cerf, Artus et Denitsa Ikonomova ont trois jours pour devenir de "vrais policiers" à l'issue d'une immersion à l'école de police de Périgueux, à une soixantaine de kilomètres de Brive.

 

Une annonce qui ne fait pas du tout rire dans les rangs d'UNITÉ SGP POLICE.

 

Grégory Hugue, secrétaire régional du syndicat, s'est fendu d'un communiqué ce vendredi 26 juillet.

 

"Les voilà peut être les renforts attendus par nos collègues qui savent au quotidien que tout cela n'est pas un jeu."

 

"Tout ça ne nous fait plus rire ! Qui pense sérieusement que le rapprochement police population et la fin du malaise des policiers passera par le divertissement sur des chaînes télévisuelles privées ?", s'interroge le représentant syndical.

 

"Evidemment cela n'a rien à voir avec ces humoristes que nous apprécions, poursuit le communiqué. Nous nous souvenons avec plaisir du passage de l'humoriste Jarry au magnifique festival "Tulle fait sa comédie" où il avait échangé avec beaucoup d'humour durant son spectacle avec un policier dans la salle."

 

Aujourd'hui l'heure n'est plus à la rigolade dans nos rangs après quarante-deux suicides depuis janvier, des cycles horaires insupportables, des conditions de travail dégradées, des reports de repos, des rappels au service systématiques, des congés annulés, des renforts dans les départements voisins toutes les semaines, des enfants qui partent en vacances sans leurs parents policiers."

 

A quand les prochaines émissions, conclut le communiqué en suggérant deux titres à TF1 : "Les Marseillais en burn out" ou "les Ch'tis à l'orphelinat de la police."

RégionsÉchos de la région SUD-OUEST