Géolocalisation... Une action réussie

27 février 2014

En octobre 2013, la Cour de cassation avait estimé que le recours à  la géolocalisation ne pourrait plus avoir lieu dans les enquêtes sans l'aval d'un juge. Cette mesure entravait grandement le travail des enquêteurs, c'est pourquoi les syndicats majoritaires dans la police nationale et la magistrature ont défendu leur projet auprès du ministère de la Justice, du sénat, et de l'Assemblée nationale. Aujourd'hui, le projet de loi a été présenté et adopté en quatre mois, un officier de police judiciaire pourra décider d'une géolocalisation. Découvrez à  la suite les différentes étapes de cette action syndicale réussie.

PublicationActualités