Grenoble : Une exposition inadmissible

21 octobre 2017

Depuis le 7 Octobre dernier, et jusqu’au 26 Novembre 2017, place de Verdun à Grenoble, face à la Préfecture, se tient une exposition clairement anti-police.

Intitulée « Égalité trahie : impact des contrôles au faciès », elle a déjà été organisée à Paris, Strasbourg ou Toulouse.

 

MARRE DE CETTE HAINE ENVERS UNE POLICE QUI NE DEMANDE QU’À FAIRE SON TRAVAIL !

 

Après la « fresque » de la gare en 2016 représentant un policier en train de frapper une femme à terre, après la série d’incendies revendiquée par l’ultragauche dont celui de la caserne de gendarmerie de l’Isère le 22 septembre dernier, ce sont des policiers qui se sont fait prendre à partie par des ultragauchistes dans les cortèges de la manifestation nationale de la fonction publique le 10 octobre dernier.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, notre profession doit obtenir la protection et la reconnaissance qu’elle mérite !

 

UNITÉ SGP POLICE soutient plus que jamais nos collègues, et particulièrement les policiers Grenoblois qui sont, à juste titre, écœurés par ce type de manifestation qui vise à salir notre noble profession.

 

Ceux qui se disent stigmatisés n’hésitent pas à stigmatiser toute une profession en avançant « des chiffres » sortis de tout contexte.

RégionsÉchos de la région SUD-EST