Guadeloupe : En GAV vous n'êtes plus filmé !

12 avril 2018

Depuis trop longtemps les caméras de surveillance au sein du commissariat de Lafond sont complètement inopérantes.

 

Tant celles se trouvant au niveau du chef de poste que celles se trouvant dans le local de surveillance des Gardés à vue.

 

Problème sérieux mettant en péril la sécurité des fonctionnaires, signalé et inscrit dans le registre qui s’y prête, depuis un certain temps, mais qui n’a pas trouvé de solutions.

 

Pour rappel le RIPN prévoit : "art 211 : les personnes gardées à vue au poste sont conduites dans un local aménagé à cet effet et permettant au fonctionnaire chargé de la surveillance de les voir de façon constante".

 

Mais il faut également que le fonctionnaire souvent esseulé, missionné à la surveillance des gardés à vue puisse être vu de manière permanente par le chef de poste dans le cas où il rencontrerait une difficulté quelconque.

 

A cet effet nous savons que le fonctionnaire dévolu à cette mission se doit de respecter scrupuleusement les consignes de sécurité qui s’y afférent, mais l’administration, notre administration ne doit-elle pas à son tour mettre tout en oeuvre pour que conformément aux règles régissantes la sécurité au travail, permettre que le fonctionnaire puisse travailler en toute sécurité.

 

UNITÉ SGP POLICE GUADELOUPE prenant à bras le corps ce problème, a interpellé la DDSP sur cette situation en lui demandant de prendre toutes les mesures nécessaires pour qu’il soit réglé.

 

La sécurité des fonctionnaires de police : Une priorite de votre syndicat UNITÉ SGP POLICE GUADELOUPE

RégionsÉchos de la région ANTILLES-GUYANE