Hausse des effectifs réclamée à Calais (62)

13 octobre 2014

«Les fonctionnaires de police n’arrivent plus à assurer la sécurité des Calaisiens et la leur, c’est pourquoi nous demandons au ministre de l’Intérieur un renforcement des effectifs de police», a déclaré, lors d’une prise de parole, Thierry Depuyt, responsable régional du syndicat UNITÉ SGP POLICE FO. Une trentaine de tracteurs, une dizaine de poids lourds et une centaine de voitures ont participé à une opération escargot qui a démarré peu avant 11H00 d’un rond-point situé à proximité du port pour prendre la direction du centre de Calais en empruntant une rocade. Une délégation devait être reçue à la sous-préfecture.

 

Pour Gilles Debove, responsable du syndicat UNITÉ SGP POLICE FO, «l’ensemble des citoyens de Calais se rend compte que la situation est de plus en plus difficile». «On n’est pas assez nombreux pour intervenir», a-t-il affirmé, réclamant 20 postes supplémentaires de policiers de sécurité publique (en plus des 160 présents actuellement, ndlr) et 30 postes supplémentaires pour la police aux frontières (PAF). Il a mis en avant «la hausse de délinquance»: «Il y a beaucoup de vols de portables, des vols dans les magasins, des tentatives de viol», et évoqué «l’agression d’une commerçante la semaine dernière».

 

Découvrez aussi sur le site le reportage de M6 pour le journal de 12/45, et la dépêche AFP. 

RégionsÉchos de la région NORD