Il n’est pas digne de la presse de jeter les noms des policiers en pâture