InCONscient ou irresponsable ?

26 avril 2019

UnsAlliance et le SNIPAT ont décidé de boycotter le Comité Technique Ministériel du 25 avril.

 

Pour conserver quelques privilèges de leurs délégués et détachés dont la gestion opaque et la justification de l’activité pourrait souffrir de trop de transparence... Ils ont sacrifié pour leurs besoins personnels les avancées qui auraient dues être actées ce jour pour la filière technique et les assistants de services sociaux. INADMISSIBLE !

 

Notre volonté de faire avancer le dossier de la fusion des personnels techniques PN et IOM reste intacte, nous continuons à travailler pour que cette fusion soit une véritable avancée sociale et permette aux adjoints techniques PN de bénéficier des perspectives de carrière qu’ils méritent.

 

  • Cartographie des postes susceptibles d’être requalifiés en catégorie B (en particulier dans les ENP et compagnies CRS)
  • Mise en place de fiches de postes cohérentes et en adéquation avec la réalité opérationnelle
  • Garantie du maintien de l’IJAT et des compensations horaires
  • Rédaction d’un règlement d’emploi commun à l’ensemble de la filière technique.

 

Les revendications FSMI et UNITÉ SGP POLICE PATS ont été entendues et auraient pu aboutir ce jour à définir les bases d’un plan de requalification qui pourrait atteindre près de 200 postes de contrôleurs au sein des services de Police , tout en maintenant les postes d’APST.

 

Comment peut-on s’opposer à une réforme qui permettra aux  près de 2 000 adjoints techniques PN d’avoir la possibilité d’accéder à la catégorie B, à une meilleure rémunération et considération ?

 

Ne vous laissez pas berner par ces organisations qui ne prêchent que pour leurs intérêts individuels et le confort de leurs délégués.

 

REJOIGNEZ UNITÉ SGP POLICE PATS SEUL SYNDICAT À DÉFENDRE VOS INTÉRÊTS

P.A.T.S