Intervention de Grégory JORON suite à l'annonce du Procureur de Paris