Intoxication à Deuil bleu : Alimentaire, batimentaire ?

21 juillet 2016

Rappel des faits : 80 fonctionnaires de Police (CRS 29 + 39) intoxiqués le 09/07/2016.

 

La SAO estime qu'il s'agit d'une intoxication alimentaire, une TIAC.

 

Le 12/07/2016, la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations - organisme indépendant) se déplace et procède aux prélèvements des repas témoins mais également à une inspection sanitaire et qualitative de la cuisine de DEUIL BLEU.

 

Les résultats sont sans appel à la lecture du document : Les analyses des repas témoins sont satisfaisantes.

 

Par contre, on relève des règles d'hygiène et de sécurité non observées, de trop nombreuses non conformités en ce qui concerne les locaux et le comportement du personnel, des documents non remplis, aucune traçabilité sur les relevés de températures des matières premières et produits finis.

 

Pour preuve que le casernier fait correctement son travail il vous a adressé par TO, Monsieur le Chef de la SAO, en date du 08 juillet 2016, une demande de Neutralisation pour travaux d'entretien importants.

 

Monsieur le Chef de la SAO, prendrez vous le risque à la lecture de ce document d'y loger encore  des Compagnies ?

 

Pensez vous réellement qu'il s'agisse exclusivement  d'une intoxication alimentaire.

 

Pour rappel, un rongeur (mulot ou rat) avait été retrouvé au 3ème étage il y a quelques semaines et de fortes odeurs se dégageaient également des sanitaires.

CRSZone CRS ILE DE FRANCE