Légitime défense: intervention de Nicolas COMTE sur Sud Radio

13 novembre 2015

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve souhaite faire aboutir au premier semestre 2016 une modification des conditions dans lesquelles les policiers peuvent ouvrir le feu, au-delà des règles actuelles de la légitime défense.

 

"Le contexte auquel les policiers peuvent avoir à faire face,  on l'a vu lors des actes terroristes, ou récemment à l'Ile-Saint-Denis, où un agent a été grièvement blessé début octobre par un braqueur évadé de prison est celui où des forcenés tuent en série", déclare-t-il dans un entretien à paraître ce jeudi 12 novembre dans Libération.

 

Rester dans le "cadre constitutionnel".

 

Est-ce que dans ces circonstances-là, et dans un cadre qui doit être précisé par un travail parlementaire associant tous les groupes, nous pourrions déterminer une modification des conditions d'engagement pour les policiers? "Oui, je le souhaite", ajoute le ministre.

Il assure toutefois vouloir rester dans le "cadre constitutionnel, c'est-à-dire des principes intangibles que sont l'absolue nécessité de la riposte et sa proportionnalité".

UNITÉ SGP POLICE - FO avait l'occasion de rappeler lors d'une récente audience avec le  Président de la République son souhait de voir ces règles sur la LD "ajustées" et mieux adaptées aux nouvelles formes de terrorisme. 

 

Retrouvez les temps forts de l'intervention de Nicolas COMTE sur Sud Radio. Il précisait la position d'UNITÉ SGP POLICE - FO

 

 

PublicationActualités