Le «17 Police Secours» malade à Bar-le-Duc

16 mars 2017

Depuis ce mercredi, l’épidémie de «burn-out» des policiers verdunois a contaminé une grande partie des effectifs de Bar-le-Duc.

 

Au centre de la grogne : la réforme des cycles horaires.

 

Et le rejet «total par l’administration centrale de l’aménagement horaire qui permettrait de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale» tout en maintenant l’opérationnalité des services.

 

Un véritable appel au secours des policiers barisiens.

 

Alors que des groupes de travail ont été mis en place, que des propositions réalistes maintenant la présence sur le terrain et que les policiers se sont prononcés très majoritairement pour de nouveaux cycles, l’administration reste sourde.

 

Aujourd’hui, trop c’est trop, les policiers sont au bout.

 

UNITÉ SGP POLICE ne peut accepter que les policiers Meusiens soient les laissés pour compte et ne puissent bénéficier de la mise en place du cycle à vacation forte source d’amélioration de leurs conditions de travail.

 

UNITÉ SGP POLICEE interpelle les plus hautes autorités pour faire aboutir leurs revendications.

RégionsÉchos de la région EST