Le mouvement des nuiteux s’étendra au jour...

05 décembre 2019

« Sans réponse à nos revendications, le mouvement des nuiteux s’étendra au jour », déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

Depuis des mois, UNITÉ SGP POLICE – FO alerte la DGPN et le Ministère de l’Intérieur sur le mal-être des policiers et la dégradation de leurs conditions de travail.

 

Mise en place de cycles de travail inadaptés pour de nombreux services, manque de considération, réforme des heures supplémentaires non abouties, projet de réforme de l’OPJ, manque d’ambition pour les PATS et surtout une réforme des retraites qui va à l’encontre des intérêts des personnels

 

Début décembre, devant le non-paiement des heures dues à des dizaines de « nuiteux » et la volonté de mise en place d’un cycle inadapté notamment,

 

UNITÉ SGP POLICE – FO enclenchait un mouvement de contestation. Devant le mutisme et le manque de réponse du gouvernement à nos revendications,

 

UNITÉ SGP POLICE – FOprend la responsabilité d’étendre ce mouvement aux collègues de jour.

 

Sans réponse à nos revendications, ça sera Service Minimum pour TOUS.

 

Maintenant, ça suffit !

 

Les policiers ne doivent pas être les oubliés de ce Gouvernement.

 

N’oubliez pas qu’ils ont tenus, ces derniers mois, la République à bout de bras.

 

Aujourd’hui, ils sont fatigués, usés, méprisés et ils vont le faire savoir.

 

Sans réponse à nos revendications pour 18 h ce soir, le mouvement s’étendra jusqu’au maintien du régime de retraites actuel

PublicationCommuniqués de presse