Le Port (974) : Un manque de soutien et de moyens

15 février 2014

Dans les milieux policiers comme ailleurs, on attend les conclusions de l'enquête de l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) avant de s'exprimer sur les événements ayant coà»té un oeil au jeune Steve, le 1er février dernier au Port. “Il y a un sentiment d'abandon. Nos collègues ont été pointés du doigt et on aurait aimé qu'ils soient soutenus par la hiérarchie”, souligne ainsi Gilles Clain, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP POLICE FO. “On attend les résultats de l'enquête, mais nos collègues restent présumés innocents, comme tout citoyen, et on leur apporte tout notre soutien”. Découvrez un extrait de l'article du site imazpress du 14 février 2014.

RégionsÉchos de la région PACIFIQUE OCÉAN INDIEN