Le projet d'attentat déjoué à Orléans

Un projet d'attentat visant la France a été déjoué la semaine dernière par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a révélé mardi Bernard Cazeneuve lors d'une visite à Toulouse.

 

Selon les premiers éléments de l'enquête, deux Français de 20 et 24 ans appartenant à une cellule djihadiste ont été interpellés dans la région d'Orléans (Loiret).

 

Déférés samedi dernier à l'issue de leur garde à vue, ils étaient en lien avec un djihadiste français en Syrie. «L'enquête devra établir s'il était le commanditaire des attaques que l'un d'eux a reconnu avoir projetées contre des militaires, des gendarmes et des policiers», a précisé le ministre de l'intérieur.

 

Les terroristes présumés avaient réuni un financement et cherchaient à se procurer des armes pour passer à l'acte. «Les auditions ont confirmé les éléments d'enquête et précisé la nature du projet», précise au Figaro une source informée. Cet attentat déjoué est le dixième en deux ans, selon Bernard Cazeneuve.