Le recrutement et la formation moto à l’examen du CTRPN

14 mars 2018

UNITÉ SGP POLICE revendique et obtient des modifications de la circulaire proposée :
 
Retrait de l’accessibilité au stage initial pour les candidats brigadier-chef
Rerait des présélections dans les régions : Les entretiens se feront au CNFM, et pendant la semaine de sélection, par des responsables du CNFM
Retrait de la limite d’âge pour les candidats au stage initial
 
UNITÉ SGP POLICE  opposé à la mise en place de postes profilés obtient le retrait de ce point à l’ordre du jour. 
 
Le mouvement général fléché «motocycliste» existe déjà. Pourquoi créer un dispositif supplémentaire ?
 
UNITÉ SGP POLICE propose et obtient en contre partie que la liste des postes en sortie de stage initial soit établie sur la base des postes motocyclistes non pourvus au mouvement polyvalent et soit communiquée dès l’appel à candidature du stage.
 
Pour UNITÉ SGP POLICE, les postes non pourvus à l’issue de ces 2 étapes importantes doivent être proposés localement à un fonctionnaire titulaire de la spécialité mais qui n’exerce plus ses fonctions de motocyclistes.
 
UNITÉ SGP POLICE  demande le rétablissement du permis de conduire catégorie «A»  soit ré-instruit au sein de la formation.
 
UNITÉ SGP POLICE exige une réelle prise en compte de la spécificité motocycliste et du référentiel d’emploi.
 
UNITÉ SGP POLICE propose la mise en place d’une cartographie des unités motocyclistes sur le territoire et qu’un effectif minimum soit définit pour pérenniser le fonctionnement de ces unités.
 
Ce projet doit faire l’objet d’une étude complète de la spécialité, le projet de la DCRFPN qui a le mérite d’exister, ne suffira pas à lui seul.
 
UNITÉ SGP POLICE force de proposition aussi en faveur des spécialistes.
SpecialitésMotocyclistes