Les policiers attendent autre chose que de nouveaux pare-balles ou un nouvel armement

25 octobre 2016

«Les policiers attendent autre chose que de nouveaux pareballes ou un nouvel armement et méritent plus que les propositions faites aujourd’hui», déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

Les mouvements de protestation de ces derniers jours montrent en tous points que le protocole d’avril 2016 est loin d’avoir répondu à l’attente des policiers.

 

C’est pour cette raison qu’UNITÉ SGP POLICE avait refusé de le signer et demande aujourd’hui, un protocole additionnel.

 

UNITÉ SGP POLICE ne rentrera pas dans le jeu de la récupération syndicale mais continuera à suivre la ligne syndicale qui est la sienne depuis de nombreux mois.

 

C’est pourquoi, UNITÉ SGP POLICE appelle l’ensemble des policiers et des citoyens à se joindre aux rassemblements et marches organisés le mercredi 26 octobre, sur l’ensemble du territoire national.

 

La sécurité est l’affaire de tous.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE les revendications des policiers doivent être entendues par le gouvernement et le Président de la République.

 

UNITÉ SGP POLICE ne peut que déplorer qu’aujourd’hui, c’est toujours plus de risques, toujours plus de contraintes, toujours plus de disponibilités mais toujours moins de reconnaissance et toujours moins de sécurité.

 

Protection et Reconnaissance restent les mots clés de l’attente des policiers.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, seule une mobilisation forte permettra aux policiers d’obtenir, enfin, les véritables moyens d’assurer la sécurité de nos concitoyens en toute sécurité.

 

Tous unis à la marche de la colère policière et citoyenne le mercredi 26 octobre 2016.

PublicationCommuniqués de presse