Les policiers de Seine-Saint-Denis attendent des annonces concrètes du Premier Ministre

30 octobre 2019

« Les policiers de Seine-Saint-Denis attendent des annonces concrètes du Premier Ministre », déclare Erwann GUERMEUR, Secrétaire Départemental.
 

En mai 2018, un rapport de commission d'enquête parlementaire, conduite par les députés François Cornut-Gentille (LR) et Rodrigue Kokouendo (LREM), qui a évalué l'action de l'Etat en Seine-Saint-Denis était rendu public.

 
Demain, jeudi 31 octobre, le premier ministre Edouard Philippe se rendra en préfecture de Seine Saint Denis afin d'y présenter "ses décisions".
 
Si la diffusion de ce rapport parlementaire a eu comme conséquence la création de groupes de travail qui se sont réunis à plusieurs reprises, UNITÉ SGP POLICE regrette que les policiers de la base n'aient pas été conviés à échanger sur les problématiques qui sont les leurs dans l'exercice de leurs missions au quotidien.
 
Reçu par le préfet en juin, UNITÉ SGP POLICE avait fait part de quelques propositions pour "promouvoir l'exercice du métier et fidéliser les agents" sur le département dont voici quelques exemples :
 
  • Création d'un effectif minimum de fonctionnement par commissariat.
  • Création d'une prime spécifique d'exercice en Seine Saint Denis.
  • Plan de rénovation des commissariats.
  • Plan de renouvellement du parc auto
  • Création d'une nouvelle bonification indiciaire pour les OPJ

 

Les policiers de Seine-Saint-Denis attendent maintenant des annonces concrètes au-delà des effets d'annonces.
 
A exercice exceptionnel, mesures exceptionnelles, le 93 doit bénéficier d'un véritable « plan Marshal » afin que les policiers aient les moyens de travailler en toute sécurité et de manière pérenne sur le département.
 

Contacts Presse : Erwann GUERMEUR : 06 67 68 30 79

PublicationCommuniqués de presse