Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent au CSP St-Dizier

13 août 2018

Par courrier en date du 11 juillet 2018, Monsieur le Ministre de l’intérieur annonçait pour la CSP de SAINT-DIZIER l’ouverture de 12 postes au sein du CEA, dans le cadre des mouvements de mutation à venir.

 

Il est pourtant surprenant qu’à la date de cette missive, l'exercice 2018 concernant les mutations était clos (CAPN du 2 juillet 2018) et les résultats pour SAINT-DIZIER déjà connus : 3 fonctionnaires du CEA mutés dont aucun Officier de Police Judiciaire.

 

Nous sommes loin des 12 annoncés par notre plus haute autorité dans son courrier rédigé quelques jours après la CAPN.

 

Dans la continuité, aucun poste n'a été ouvert à la CSP SAINT-DIZIER pour la 246ème promotion d’élèves gardiens de la Paix dont l'affectation est programmée le 24 septembre (1135 postes proposés au total).

 

Dès le départ UNITÉ SGP POLICE s’est opposée à la création d’un LRA à SAINT-DIZIER, dénonçant un projet sans aucune garantie en termes de renforts en personnel.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, cette décision relève plus du besoin de se mettre en lumière que du souci de maintenir un niveau de sécurité dû aux habitants et policiers bragards.

 

Les problèmes déjà existants d’une CSP au bord de la rupture ont été occultés par une autorité qui n’aura pas à répondre dans le temps des conséquences de cette décision.

 

Interpellée par courrier le 10 avril dernier, madame la Préfète n’a pas jugé bon de nous répondre !

RégionsÉchos de la région EST