Les Risques Psycho-Sociaux : En CRS aussi

14 avril 2017

De mauvaises conditions de travail et une pression hiérarchique pesante associées à un emploi intensif conduisant à un éloignement régulier de sa cellule familiale sont des facteurs aggravants les risques psycho-sociaux.

 

Aussi, lors du CHSCT-CRS du 4 avril dernier, UNITÉ SGP POLICE interpellait l’administration sur les points suivants :

 

  • Possibilité de prendre des repos sur les formations
  • L'impact positif de la mise en place des nouveaux cycles
  • Le statut de travailleur de nuit
  • Une continuité dans la politique de mise en œuvre des travaux sur les cantonnements allant vers la chambre individuelle
  • Le plan de prévention des risques routiers, l’état du parc automobile et les règles qui en découlent 

 

Les risques psycho-sociaux, la DCCRS doit en tenir compte.

 

UNITÉ SGP POLICE rappelait également que la prévention ne devait pas être un ajustement de l'opérationnel mais un complément de celui-ci.

 

Enfin, que la mise en place d'un vrai management humain par les officiers ne pouvait conduire qu’à de meilleures conditions de travail contrairement à ce qui se fait aujourd’hui dans de trop nombreuses unités.

 

Vos conditions de travail, notre priorité !

CRSActualités nationale