Les syndicats de police inquiets

15 février 2013

Les dissolutions de la brigade anticriminalité départementale (Bac D) et de la brigade des stups de la Sà»reté ne font plus de doute, ils craignent la réorganisation des services à effectif constant. Le malaise grandit.

RégionsÉchos de la région VERSAILLES