LETTRE OUVERTE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

06 avril 2020

LETTRE OUVERTE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

 

BAGNOLET,
Lundi 6 Avril 2020

 

Chers collègues Policiers,
Chers collègues administratifs, techniques et scientifiques,
Chères toutes et tous,

 

Dès le début de cette crise sanitaire sans précédent, votre syndicat UNITÉ SGP POLICE n'a cessé de demander la dotation urgente de moyens de protection, principalement des masques, pour les agents sur le terrain ou en contact avec le public.

 

 

 

Ce à quoi, toujours depuis le début de cette crise, le Ministère n'a eu pour seule mise en œuvre, pour ses agents, d'expliquer que les gestes barrières suffisaient et que le port du masque ne devait être autorisé qu'en cas de soupçon de Covid-19 de la personne contrôlée.

 

En dépit des missions urgentes et de secours, pourtant bien plus nombreuses que celles de contrôles du respect du confinement, pour lesquelles les gestes barrières sont inapplicables.

 

Le Ministre de l’Intérieur est même allé jusqu'à déclarer dangereusement le 19 mars dans les médias que les policiers n'étaient pas « en risque » face au Virus.

 

Samedi 4 avril, le directeur général de la santé préconisait enfin le port généralisé du masque, s’alignant sur la position de l’Académie nationale de Médecine.

 

Depuis et à l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune nouvelle instruction allant dans ce sens n'a été donnée aux agents de terrain par notre ministère.

 

Aucune réelle dotation supplémentaire n’est envisagée dans l’urgence non plus.

 

Ce matin, un organe exécutif de la Fédération Générale des Fonctionnaires-Force Ouvrière s’est déroulé avec comme perspective un dépôt de plainte contre X pour mise en danger d’autrui.

 

Au regard des éléments en notre possession sur la gestion catastrophique de cette crise, sur la mise en danger des personnels, et le manquement à l'obligation de protection que le ministère leur doit, la FSMI-UNITÉ SGP POLICE-FO partage cette position.

 

Nous souhaitons surtout nous tenir loin des règlements de compte politique, des orientations populistes ou autres polémiques, car malheureusement la crise sanitaire n'est pas encore derrière nous.

 

Pour autant, nous savons que le retour à la normale sera long, aussi nous devons être forts et ne pas oublier.

 

Nous devons nous remémorer tous ceux qui assurent leur mission depuis le début en étant exposés, ceux qui ont été ou seront infectés, ainsi que leurs familles, ceux qui en subiront les effets néfastes durant de longs mois, ceux qui nous auront quitté....

 

C’est ce devoir de mémoire que nous vous devons à toutes et tous, ainsi que la protection de vos droits essentiels !

 

Chers collègues, plus que jamais, prenez soin de vous, tenez bon et sachez compter sur UNITÉ SGP POLICE-FO à vos côtés.

 

Avec notre soutien et notre profond respect.

 

Yves LEFEBVRE
Secrétaire Général UNITÉ SGP POLICE

COVID-19