L'invité de France Bleu Orléans-Jean-Marc Falcone le préfet du Loiret

13 octobre 2017

Arrivé en septembre à Orléans, le nouveau préfet du Loiret Jean-Marc Falcone est l'invité de France Bleu Orléans pour parler des Rencontres de la Sécurité Intérieure cette semaine. Temps fort ce samedi place de Loire à Orléans, tous les acteurs de la sécurité vont à la rencontre du grand public
Jean-Marc Falcone, ancien directeur général de la police nationale avant de prendre ses fonctions de préfet du Loiret, connait bien les acteurs de la sécurité intérieure. Cette année les soldats du dispositif Sentinelle sont aussi présents sur les bords de Loire pour rencontrer les orléanais. "Parce qu'ils sont aussi très présents désormais dans notre environnement, pour garantir notre sécurité" explique le préfet. "Le niveau de menace attentat est encore très élevé, la dernière attaque à Marseille est encore là pour le prouver, donc l'ensemble des acteurs de la sécurité est mobilisé pour assurer notre sécurité. Favoriser cette symbiose à travers ce genre de rencontres, c'est important".

Une revue des dispositifs de reconduite à la frontière après l'attaque de Marseille

Jean-Marc Falcone est revenu justement sur les dysfonctionnements à la préfecture du Rhône, qui ont abouti à la remise en liberté de l'auteur de cette attaque de Marseille. Ce ressortissant tunisien en situation irrégulière avait été interpellé à Lyon la veille de l'attaque, mais aucune mesure de rétention et de reconduite à la frontière n'avait été engagée. Après une enquête administrative le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a limogé le préfet du Rhône. "C'est à nous tous les préfets de France de prendre des dispositions pour que ce genre de dysfonctionnements ne se produisent plus. Sur le département du Loiret nous avons fait cette revue du dispositif, nous avons fait quelques ajustements, c'était vraiment à la marge et tout est en ordre depuis hier".

 

Le préfet répond à la colère des policiers du commissariat d'Orléans

Jean-Marc Falcone répond aussi au syndicat UNITÉ SGP POLICE-Force Ouvrière, qui appelle à la mobilisation mardi prochain au commissariat d'Orléans. En cause, le cycle de travail des policiers au sein du commissariat. Ils souhaitent désormais travailler un week-end sur deux au lieu d'avoir un week-end libre toutes les six semaines comme c'est le cas aujourd'hui. "Si les effectifs qui vont arriver en renfort le permettent, on mettra en oeuvre cette nouvelle organisation, on le fera. Mais il y a aussi d'autres services, dédiés à l'investigation notamment, qui sont en sous-effectifs. Et il faut garder la même capacité opérationnelle sur la voie publique, pour protéger les fonctionnaires eux-mêmes. Ce sont les conditions que je pose".
Les Rencontres de la Sécurité Intérieure ce samedi 14 octobre à partir de 15 heures place de Loire à Orléans

RégionsÉchos de la région CENTRE