Lorient (56) - La déception est immense

21 juin 2013

Une partie de la hiérarchie Lorientaise, confondant autorité et autoritarisme, semble toujours être adepte d'un management qui a largement fait ses preuves en terme de dégâts humain, dans la Police ou ailleurs. Pire, elle vient d'obtenir le soutien implicite d'un Directeur Général, sourd aux signaux de détresse de la base. Pour Henri Martini, le secrétaire général du syndicat majoritaire, "UNITÉ SGP Police - FO déplore que le Directeur Général de la Police Nationale n'ait pas pris la hauteur du malaise policier existant à  la C.S.P. de Lorient et demande qu'un médiateur soit immédiatement saisi de cette situation". Découvrez l'ensemble du communiqué de presse.